Pourquoi vous ne devriez pas
acheter Le livre du pâtissier ?

le livre du patissierIl y a certains conseils stupides dont on se passerait bien.

Exemple : "Le meilleur livre pour un candidat libre au CAP Pâtissier ? Le livre du pâtissier évidemment, la référence !"

Comme de nombreux candidats libres, c'est le premier livre que j'ai acheté quand je me suis lancé dans le CAP et les 40 premiers euros que j'ai gâchés.

Pour vous éviter de reproduire mon erreur, je vais vous expliquer, preuves à l'appui, pourquoi il est totalement stupide de recommander ce livre ou tout autre livre scolaire à un candidat libre !

Cet article ne va pas plaire à tout le monde mais il devrait rendre service à beaucoup 😉

 

 

200 pages sur la technologie de la pâtisserie !

Le livre du pâtissier, contient 389 pages dont 200 ne traitent que la matière théorique "Technologie de la pâtisserie".
Je précise bien qu'il ne traite pas des autres matières théoriques pour lesquelles il vous faudra acheter d'autres livres (PSE, sciences appliquées, connaissance de l'entreprise).

Il suffit de jeter un oeil à la couverture pour voir que Le livre du pâtissier couvre non seulement le CAP mais également la mention complémentaire, le bac pro, le BTM et le BM.
On pourrait croire que c'est un avantage mais ce n'est pas le cas puisqu'il contient énormément d'informations inutiles pour le CAP pâtissier et que vous n'avez aucun moyen de savoir lesquelles vous devez vraiment retenir.

La première fois que j'ai vu cette section du livre et la masse de choses à connaître, ça m'a démoralisé. Mais rassurez-vous, vous n'avez pas à apprendre 200 pages pour cette matière, loin de là !

 

 

je prepare le cap de patissier

Le combo de conseils absurdes

J'en profite au passage pour vous mettre en garde contre un autre conseil encore plus absurde à ne pas suivre :
acheter Le livre du pâtissier ET Je prépare le cap pâtissier.

Le second livre traite en détail de ... la Technologie de la pâtisserie !

Autrement dit pour 70 euros, vous aurez acheté un premier livre contenant 200 pages sur cette matière et un second de 450 pages. 650 pages qui ne traitent que d'une seule matière théorique.

Oui vraiment, il y a certains conseils dont on se passerait bien 😉

Passons maintenant aux choses sérieuses, la partie pratique du Livre du pâtissier soit les 50 pages suivantes (44 si j'enlève les petits fours, les macarons et le pain de mie qui sont hors programme).

Oui, oui j'ai bien dit seulement 44 pages pour toute la partie pratique du CAP Pâtissier !

 

 

Le livre du pâtissier : partie pratique

Technique de base le livre du pâtissier
Source : Le livre du pâtissier - Cliquez pour agrandir

Donc les 44 pages suivantes traitent des techniques de bases, autrement dit la partie la plus importante pour le CAP Pâtissier, celle qui vous permettra d'obtenir votre diplôme ou de le rater.

J'ai bien dit techniques de bases donc on ne vous expliquera pas comment réaliser des religieuses mais seulement comment réaliser une pâte à choux et une crème pâtissière, ce qui n'est pas la même chose.

Je suis le premier à dire que ce sont les techniques de base qui comptent mais je trouve hallucinant que le livre ne montre pas comment faire une religieuse, une tarte au citron meringuée et de nombreux autres grands classiques de l'examen ! Mais j'y reviendrai plus tard...

Pour chaque technique de base, vous aurez en moyenne 2 pages.

L'une avec des informations théoriques (définition, exemple de recette, points délicats) et l'autre avec 6 photos datant de 1960, mal cadrées, mal éclairées et qui sont très loin de vous montrer les points essentiels à maîtriser  pour travailler comme un professionnel.

Et c'est tout à fait normal, puisque c'est un livre scolaire...

 

 

Le problème des livres scolaires

le-livre-du-patissier-livre-scolaire

Il faut bien comprendre que les livres scolaires comme Le livre du pâtissier sont des supports de cours. Ecrits par des professeurs qui ont suivi un parcours classique, pour des professeurs et des élèves qui eux aussi suivent un parcours classique.

Ils n'ont absolument aucune idée des besoins d'un candidat libre qui travaille seul chez lui.

Ce type de livres permet aux enseignants de dire à leurs élèves : "Pour le TP de lundi, vous étudierez la pâte à choux et la crème pâtissière et on fera des éclairs". Le lundi suivant, les élèves arrivent avec des connaissances de base et le professeur n'a plus qu'à leur montrer les points importants.

Comment s'organiser, les gestes techniques, les pièges à éviter... Bref toutes les infos indispensables qui ne sont pas dans le livre et auxquelles vous n'aurez jamais accès si vous n'êtes pas présent au cours.

Le livre du pâtissier ne vous donnera donc jamais toutes les informations dont vous aurez besoin le jour J. Vous perdrez du temps à les chercher ailleurs, sûrement auprès de ceux qui vous ont recommandé ce livre... Le hasard fait bien les choses 😉

C'est pour cette raison que recommander un livre scolaire à un candidat libre n'a aucun sens.

Une dernière chose avant de passer à la troisième partie du livre qui elle aussi vous sera totalement inutile : aucune info sur le déroulement de l'examen, rien sur le barème ou sur l'ordonnancement et ce sera pourtant la première chose que vous aurez à faire le jour de l'examen !

 

 

Glacerie, chocolaterie et confiserie

Une partie très intéressante pour votre culture générale et briller en société la prochaine fois qu'on vous offrira des pâtes de fruits. En revanche pour le CAP, vous pouvez sautez les 40 pages suivantes !

Seule la page sur la nougatine vous sera utile pour l'examen, le reste est à l'image de beaucoup d'informations contenues dans ce livre : passionnantes mais aucun rapport avec le CAP Pâtissier.

Heureusement les 10 pages suivantes abordent la décoration mais là encore, on vous parlera de sucre tiré ou soufflé et on vous donnera de très beaux exemples de décoration datant du moyen-âge. Seule la page sur le glaçage royal et le décor au cornet vous seront utiles.

Nous attaquons la dernière partie du livre : les fiches techniques !
Ça y est, vous allez enfin apprendre à faire des tartes aux pommes, des éclairs, des fraisiers... A vous les pâtisseries professionnelles !

 

 

Les fiches techniques : 90% des sujets manquants

le livre du pâtissier gratuitVous trouverez dans le livre 20 fiches techniques en tout et pour tout (et environ 500 gratuitement sur notre site 😉 ).
Sur ces 20 fiches, seules 12 sont déjà tombées à l'examen !

Mais ça n'est pas tout, parlons du contenu de ces fiches techniques. Cette fois-ci, on ne va pas seulement vous expliquer comment faire une pâte à choux mais bien comment glacer vos éclairs. Et là, déception. Cette section ne comporte aucune photo !

Voici un exemple de la seule information qu'on vous donnera pour apprendre à glacer vos éclairs : "Eclairs : faire tomber un "ruban" sur toute le longueur de l'éclair".

Ce n'est pas une faute de frappe, il y a bien écrit "le longueur" mais rassurez-vous, on considère qu'il y a toujours au minimum 7 coquilles dans un livre bien édité et ce livre ne fait pas exception à la règle (je vous laisse chercher les autres 😉 ).

J'ai pris l'exemple des éclairs, mais le nombre d'informations manquantes pour un candidat libre est impressionnant !

Rien sur les religieuses, les salambos, les glands, les tresses individuelles, les couronnes, le parfait chocolat, la mascotte, la tarte normande, la bourdaloue, le flan, le pain au chocolat et bien d'autres encore.

 

90% des sujets du CAP ne sont tout simplement pas abordés !

 

A vous de juger

Pour que vous puissiez vous faire votre propre idée, voici la fiche technique du fraisier. J'ai flouté les quantités et consignes par respect des droits d'auteur (merci à tous ceux qui respectent les droits d'auteurs et la créativité 👍 ). En revanche, je n'ai pas flouté le "magnifique" produit fini obtenu 😁

 

extrait le livre du patissier
Source : Le livre du pâtissier - Cliquez pour agrandir

 

Bataille de fraisier

Par comparaison, la partie fraisier de notre formation pâtisserie compte environ 45 pages et contient 78 photos avec:

  • le détail pas à pas de chaque étape,
  • de chaque geste professionnel,
  • les erreurs à éviter,
  • les règles d'hygiène à respecter,
  • l'organisation de votre plan de travail,
  • un exemple d'ordonnancement,
  • un extrait du barème pour être sûr de ne rater aucun point,
  • et bien d'autres conseils encore.

 

Et vous pouvez la tester gratuitement ici

 

 

 

Pourquoi autant de personnes recommandent Le livre du pâtissier ?

on ne vous dit pas toutTrès bonne question et je pense qu'il y a plusieurs réponses.

Tout d'abord, certains candidats libres pensent réellement avoir obtenu leur diplôme uniquement avec Le livre du pâtissier.

Mais compte-tenu de toutes les informations manquantes, il ne fait aucun doute qu'en réalité ces candidats ont soit acheté des livres supplémentaires, soit perdu beaucoup de temps à chercher ces informations manquantes, les trier et les vérifier.

Ensuite, beaucoup recommandent ce livre par conformisme et sécurité. Il est plus facile de recommander la même chose que les autres. On ne prend aucun risque et on ne peut rien vous reprocher même si c'est au détriment des candidats libres.

Enfin, certains ne sont pas forcément enclins à partager leurs bonnes sources d'informations et préfèrent les donner au compte-goutte en échange de quelques likes 😉

Ce seront d'ailleurs les premiers à vous expliquer que cet article n'est pas très objectif.

 

 

Pas très objectif tout ça ?

formation patisserie adulte correspondanceCaroline et moi avons créé une formation pâtisserie adaptée aux besoins des candidats libres et on pourrait croire que notre avis ne serait pas objectif.

Pourtant, cet article repose sur des informations factuelles, détaillées, précises et vérifiables si vous avez déjà acheté la dernière édition de ce livre.

En revanche, ceux qui ne l'ont pas auront peut-être du mal à vérifier car malheureusement il est impossible d'avoir un aperçu en ligne et le livre est sous blister dans les magasins.

Le livre du pâtissier contient une partie théorique énorme, une partie pratique trop légère et ne permettant pas de se préparer seul et la grande majorité des sujets de l'examen ne sont tout simplement pas abordés !

Ce livre est un très bel outil pour les écoles mais si vous êtes candidat libre, autant choisir des supports adaptés à vos besoins, qui sont complets et vous épargneront bien des galères.

En tout les cas, j'espère que la prochaine fois que quelqu'un conseillera à un candidat libre Le livre du pâtissier, vous n'hésiterez pas à lui partager cet article ou à relayer l'information.

Vous êtes maintenant un candidat libre averti, alors n'hésitez pas à aider ceux qui en ont besoin 😉

 

D'ailleurs n'hésitez pas à le faire tout de suite dans les commentaires et
à nous dire ce que vous pensez du livre si vous l'avez déjà acheté.
Je ne peux pas croire que je suis le seul à penser ça ?

6 Responses

  1. elody
    | Répondre

    Perso, je fais essentiellement avec votre formation et cela me va bien ! par contre pour tout ce qui est prevention santé et environnement, vos fiches suffisent aussi ou faut il compléter ???

    • Guillaume
      |

      Merci pour votre message Elody, très heureux que la formation vous plaise.
      Oui nos fiches suffisent et sachez que nous avons ajouté tout récemment les matières PSE, sciences appliquées, connaissance de l’entreprise et technologie de la pâtisserie. Donc désormais notre formation pâtisserie inclue toutes les matières à maîtriser pour le CAP Pâtissier.
      C’est un outil complet contrairement au Livre du pâtissier 😉
      Bonne formation et n’hésitez pas si vous avez des questions.

  2. Didier
    | Répondre

    J ai fait la mm erreur… et puis ne parvenant pas à identifier les incontournables à maîtriser pour le cap, j ai acheté d autres livres. ..et fini par découvrir votre site…qui répond concrètement aux vraies qt du candidat libre. Mon Amour des livres m a coûté qq euros….dommage . L essentiel étant sur votre site ….

    • Guillaume
      |

      Bonjour Didier et merci pour votre message.
      Pour notre plus grand plaisir, de nombreuses personnes constatent une vrai différence entre notre formation et les livres scolaires classiques comme Le livre du pâtissier.
      La différence se fait surtout ressentir dans la qualité de leurs pâtisseries !
      Notre amour des livres nous perdra tous 😉

  3. Cécile Delannoy
    | Répondre

    Je partage votre article. J’ai acheté le livre du pâtissier et votre formation en ligne. Pour préparer mon CAP, je me réfère à votre formation. Elle est complète et surtout bien expliquée. Les photos avec les tours de mains et les commentaires lors du déroulement d’une préparation me permettent de réussir les recettes. Votre solution pour préparer le CAP Pâtissier représente un excellent rapport qualité prix. Merci !

    • Guillaume
      |

      Merci Cécile et merci pour votre confiance !
      Je ne comprends pas qu’on recommande ce livre à tous les candidats libres et j’espère que ça changera.
      Très heureux que la formation vous plaise et qu’elle vous permette de réussir vos pâtisseries, c’est exactement pour cela qu’elle a été créée.
      On vous prépare encore quelques belles surprises que nous ajouterons très bientôt dans la formation 😉

Laisser un commentaire