L’épreuve de langue du CAP Pâtisserie

L'épreuve de langue du CAP Pâtisserie est une épreuve orale facultative. Alors pourquoi choisir une épreuve de langue vivante si celle-ci n'est même pas obligatoire ?

Parce qu'il faut bien mettre toutes les chances de son côté pour obtenir le CAP Pâtissier en Candidat libre et cette option rapporte des points supplémentaires sans besoin de trop de préparation.

On pense à tort qu'il faut être bilingue pour réussir une option langues. On vous explique dans cet article que non seulement le niveau attendu au CAP Pâtissier est élémentaire mais aussi que le jeu en vaut la chandelle !

Allez, c'est parti ... On vous explique tout sur cette épreuve et n'hésitez pas à poser vos questions dans les commentaires 😉

 

Une épreuve de langue vivante tout bénéf !

L’avantage de cette épreuve facultative, c’est que seuls les points au-dessus de 10 sur 20 sont pris en compte dans le calcul de la moyenne générale.

Vous pouvez donc obtenir entre 1 à 10 points supplémentaires sans prendre le risque d'en perdre 1 seul !

Ce n’est pas négligeable, dans certains cas comme dans le tableau ci-dessous, l’admission au CAP Pâtissier peut se jouer à 3 points :

epreuve langue vivante cap patiserie

lache rien cap patisserie

 

Mettez donc toutes les chances de votre côté si vous pouvez vous exprimer dans une de ces langues (le niveau attendu est élémentaire) : Anglais, Allemand, Espagnol, Portugais, Italien, Arabe littéral ou Hébreu moderne.

Attention, il arrive que l’épreuve soit annulée pour les langues où il y a trop peu de candidats ou par manque de professeurs qualifiés. Ce qui est rarement le cas pour l’Anglais, l’Allemand et l’Espagnol.

Comme il s’agit d’une épreuve pour laquelle vous vous portez volontaire, l’examinateur est plutôt bienveillant et ne vous mettra pas en difficulté. Son but sera de vous attribuer des points supplémentaires et de valoriser vos efforts.

 

Attention à vous présenter à toutes les épreuves pour lesquelles vous vous inscrivez car toute absence même à une épreuve facultative (sauf si vous êtes malade) empêche la délivrance du diplôme du CAP Pâtissier. Alors qu’être présent et avoir 0/20 n’est pas éliminatoire pour l'examen.

 

langue vivante pour le cap patisserieL'épreuve en un coup d’oeil

  • Nature : épreuve orale
  • Durée totale : 40 minutes dont 20 minutes de Préparation et 20 minutes d'Entretien
  • Modalités : l’épreuve comporte un entretien se rapportant soit à un document étudié au cours de la formation continue (texte ou image), soit à un document lié à l’activité et/ou à l’expérience du candidat. C’est une épreuve facultative tant pour les candidats scolarisés que pour les candidats libres.

 

 

Les modalités et supports d’interrogation

modalite support epreuve langue vivante cap patissier

 

En principe, le candidat rattaché à une école ou un centre ramène une liste de documents (minimum 5 ou 6 selon les académies) parmi lesquels 2 ou 3 iconographies maximum sont acceptées.

Cette liste est validée et signée par son enseignant et son chef d’établissement.

En tant que candidat libre, vous avez également la possibilité de ramener une liste de 5 ou 6 documents comportant 2 ou 3 iconographies maximum.

Mais vous pouvez aussi vous présenter sans document. En effet, en l’absence de liste, l’examinateur a ses propres supports et vous en présentera 2 au choix. Vous en choisirez un sur les 2 proposés.

 

Les documents que vous apporterez ou que vous présentera l’examinateur doivent être de nature à déclencher les échanges et favoriser la mise en situation de communication. Ils ont tous entre 10 et 15 lignes pour les textes. Il peut s’agir d’extraits d’agendas, grilles, graphiques, bandes dessinées, récits dialogués, photographies, dessins, textes publicitaires ou narratifs, etc.

Ces documents sont des facilitateurs pour déclencher une conversation afin de permettre au jury d’évaluer votre aptitude à communiquer.

 

Le niveau attendu de l'épreuve langue vivante

Le niveau attendu au CAP Pâtissier est le A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL). Le CECRL est une base européenne pour l’enseignement des langues et comporte 3 niveaux distincts A, B et C. Soyez rassuré, on attend de vous un niveau plutôt élémentaire comme vous pouvez le voir sur le tableau ci-dessous :

niveau epreuve de langue vivante

 

Pour avoir une meilleure idée, jetez un coup d'oeil au tableau suivant. Il vous situe et précise le niveau A2 (utilisateur élémentaire) par rapport aux autres niveaux.

Niveau a2 pour le cap patissier

 

Cette épreuve a pour but de vérifier votre capacité à comprendre un langue vivante parlée et à s’exprimer de manière intelligible sur un sujet d’intérêt général ou lié à votre formation professionnelle. L’examinateur va donc s’attacher à évaluer votre expression orale en interaction (si vous pouvez vous adapter spontanément à ses questions) et en continu (votre prise de parole en autonome).

 

Le déroulé de l’épreuve

deroulement epreuve langue cap patissier

 

  • Dès l’accueil par l’examinateur, tous les échanges se déroulent en anglais (ou dans la langue choisie pour votre épreuve).
  • Vous allez présenter votre carte d’identité, votre convocation et émarger sur une liste pour attester de votre présence.
  • L’examinateur vous rappellera brièvement la nature de l’épreuve et vous choisirez un document.
  • Vous aurez 20 minutes pour vous préparer à intervenir. Vous n’aurez le droit à aucune aide extérieure (portable, dictionnaire, notes personnelles). Vous verrez le temps est assez long contrairement à l’entretien avec l’examinateur. Vous aurez largement le temps d’organiser vos idées, le texte étant relativement court et accessible.

 

  • Lorsque ce sera votre tour, vous devrez commencer par vous présenter en anglais (ou dans la langue que vous aurez choisie). Vous devez pouvoir parler de vous-même, de votre formation, votre activité professionnelle et de votre environnement immédiat (goûts, loisirs, famille), etc. Cela fait partie de votre capacité à prendre la parole en autonomie.
  • Puis, vous devrez présenter le document et en donner les idées essentielles. Vous pouvez développer un thème présent dans le document. vous devez montrer que vous savez porter une appréciation et entrer dans un échange oral d’informations simple et direct. L’examinateur interviendra pour vous guider ou développer d’autres thèmes avec vous.

rester zen pour réussir

 

  • Enfin, l’entretien se poursuivra en anglais avec l’examinateur plus sous forme de conversation que d’un interrogatoire pour évaluer vos compréhension et expression orales. C'est la phase d'expression orale en interaction.

 

  • L’examinateur peut éventuellement vous demander de lire un passage du document mais ne vous interrogera pas sur des questions de grammaire, ni de traduction (hors programme).
    Si vous venez avec votre liste de documents, ne cherchez pas à restituer du par coeur. Cela ne servira à rien puisque l’évaluation porte sur votre capacité à échanger spontanément à l’oral.

 

  • En pratique, cela s’apparente plus à un échange spontané ou une conversation assez informelle. L’examinateur est ravi de pouvoir échanger avec un candidat libre dont la situation appelle parfois plus d'intérêt qu’avec un élève ou un apprenti. Vous verrez que l’environnement est détendu et la conversation naturelle. Parfois, il arrive même qu’on ne vous présente pas de texte pour l’entretien. En théorie, cela ne devrait pas arriver mais c’est tout à fait compréhensible dans la mesure où le document n’est finalement qu’un prétexte pour amener à la discussion.
  • À la fin de l’épreuve, l’examinateur n’a pas le droit de commenter votre prestation, ni de divulguer votre note. Les supports et grilles d’évaluation seront conservés pendant 1 an et votre note communiquée au moment des résultats du CAP Pâtissier.

 

Les critères d’évaluation

critères evaluation epreuve langue cap patissierL’épreuve est notée sur 20.

Vous n’êtes pas pénalisé si vous avez 0 ou en dessous de 10. En revanche, tous les points au-dessus de 10 sont des points en plus pour la moyenne de votre examen.

Vous serez noté le plus souvent en 3 parties :

  • votre capacité à vous présenter et à vous exprimer en continu,
  • votre aptitude à prendre part à une conversation et à échanger,
  • votre aisance et la qualité de votre expression orale.

Les examinateurs s'aident de fiches d'évaluation et de notation. Même si elles paraissent toutes différentes, elles sont en réalité très similaires.

Voici un premier exemple de grille de notation pour l'expression orale en CAP Pâtissier :

bareme epreuve langue cap patissier

 

 

Et, deux autres exemples de grille de notation regroupés dans le tableau suivant :

grille notation cap patisserie

 

 

Comment se préparer pour l'épreuve de langue du CAP Pâtisserie ?

Maintenant que vous avez identifié ce que les examinateurs attendent de vous, vous avez le choix de vous préparer à cette épreuve ou non selon le niveau que vous avez déjà.

Si vous ressentez la nécessité de vous entraîner, il y plusieurs activités qui vous permettent d'améliorer votre niveau tout en vous divertissant :

preparation epreuve langue cap patissier

 

  • vous pouvez entraîner votre oreille à la compréhension de l'anglais ou toute autre langue que vous auriez choisie, en visionnant des films ou séries en version originale (de préférence, sans sous-titrage français),
  • aidez-vous des supports offerts par les bibliothèques et empruntez les méthodes d'apprentissage d'anglais ou autre langue pour réviser les bases,
  • écoutez des podcasts ou la radio dans la langue choisie,
  • échangez avec des natifs anglais, espagnols, italiens ou autre par le biais des groupes d'échanges et de discussions,
  • vou pouvez aussi vous procurer les mêmes livres d'anglais ou d'autres langues utilisés en cours par les élèves du CAP Pâtissier, etc. (voir la liste des livres pour l'épreuve d'anglais ici)

 

Si vous avez déjà un niveau d'anglais (ou toute autre langue au programme) courant, il n'est pas réellement nécessaire de s'attarder sur la préparation de cette épreuve et concentrez-vous plutôt sur l'entraînement pratique.

Partagez l'article si vous pensez qu'il peut être utile aux candidats à l'épreuve de langue du CAP Pâtissier !

6 réponses

  1. beatrice fayal
    | Répondre

    sur vos conseils, je me suis inscrite à l’épreuve de langue, mais l’académie m’a appelée pour me dire que ça ne servait à rien car si je n’avais pas la moyenne à l’épreuve pratique, les points de la langue ne me permettrait pas d’être reçue, même si la moyenne était atteinte en additionnant les deux. En gros ne pas avoir la moyenne à l’épreuve technique est éliminatoire …

    • Guillaume
      |

      Bonjour Béatrice et merci pour votre commentaire.

      D’abord je dois avouer que vous avez beaucoup de chance d’être appelée et conseillée personnellement par votre académie. En revanche, soit vous êtes tombée sur une personne incompétente, soit vous ne vous êtes pas compris.
      Dans tous les cas, vous avez bien fait de suivre nos conseils…

      L’épreuve de langue ne peut que vous apporter des points, elle ne peut pas vous en faire perdre. Si vous avez 0 à cette épreuve vous ne perdez pas de points, si vous avez 13/20, vous gagnez 3 points.

      Donc pour reprendre votre exemple, si vous n’avez pas la moyenne à l’épreuve pratique, ce n’est pas éliminatoire. En revanche vous avez des points à rattraper et le seul moyen de les rattraper est d’obtenir des points supplémentaires dans les épreuves théoriques et l’épreuve de langue.

      Evidemment si vous avez 2/20 à la pratique (coeff. 11), même si vous obtenez 20 à toutes les autres épreuves, vous ne pourrez pas rattraper le retard. Mais je vous encourage à relire l’exemple du premier paragraphe où un élève qui obtient 8/20 à l’épreuve pratique, réussit son CAP grâce aux épreuves théoriques et à l’épreuve de langue.

      J’espère que c’est plus clair pour vous mais n’hésitez pas si ça n’est pas le cas.
      Un dernier conseil Béatrice, lorsque vous êtes dans le doute, suivez nos conseils.
      Ils ont fait leurs preuves 😉

      A bientôt Béatrice.

  2. Charlotte Devisme
    | Répondre

    Bonjour,
    J’avais lu sur d’autres sites CAP qu’il était indispensable d’avoir la moyenne en Fabrication de la Patisserie – EP2 pour réussir . Les points obtenus en épreuve facultative permettant seulement de rattraper les points de l’EP1 et non d’obtenir le CAP ce qui ne semble pas être le cas dans le relevé de notes ci-dessus. Qu’en est-il réellement ? Merci pour votre aide

    • Guillaume
      |

      Bonjour Charlotte et merci d’avoir posé cette question !
      C’est effectivement le genre de légende urbaine qu’on retrouve un peu partout sur le net et c’est pour tordre le cou à ce genre d’idées reçues que nous avons créé ce site.
      Alors je vous confirme qu’il n’est pas obligatoire d’avoir la moyenne à l’épreuve pratique du CAP Pâtissier et si quelqu’un vous dit le contraire (vous en trouverez beaucoup) n’hésitez pas à lui demander sur quel texte officiel il s’appuie (vous verrez qu’ils seront beaucoup moins nombreux à vous répondre ;-).
      En revanche, une chose est sûre : il vaut mieux avoir la moyenne ! Avec un coefficient 11, le moindre point perdu peut être “fatal”. Il est clair que si vous obtenez 3/20 à l’épreuve pratique, l’épreuve de langue ne sera pas suffisante pour rattraper le coup. D’ailleurs, c’est sûrement l’origine de la légende.

      Merci encore d’avoir posé la question Charlotte et n’hésitez pas si vous en avez d’autres 😉

  3. Myriam
    | Répondre

    Bonjour,
    Savez-vous quand se déroule l’épreuve de langue ?
    Je ne trouve l’information nulle part sur internet.
    Merci

    • Caroline
      |

      Bonjour Myriam,
      Il est difficile de vous donner une date précise puisque cela dépend de votre centre d’examen et de votre académie. En général, c’est autour du mois d’avril. Dans tous les cas, vous recevrez une convocation à partir de mi-mars qui indiquera, entre autres, votre date de passage pour l’épreuve facultative de langue (anglais, espagnol, etc.) au CAP Pâtissier.
      Bon courage 🙂

Laisser un commentaire