Candidat libre au CAP Pâtissier ?
Le jury vous déteste déjà !

Que ce soit sur ce site ou dans la formation, j'essaye toujours de vous donner un maximum de trucs et astuces pour que vous ressembliez le plus possible à un professionnel et pas à un candidat libre.

N'allez pas croire que c'est parce que je n'aime pas les candidats libres, au contraire puisque je l'ai été moi même et surtout, j'en suis très fier !

Mais malheureusement, ce n'est pas toujours le cas du jury qui ne voit pas forcément d'un très bon oeil les candidats libres et qui vous attendent parfois au tournant.

Pourquoi tant de haine me direz-vous ? Vous allez voir c'est parfois injuste et d'autres fois totalement justifié !

 

L'absentéisme : manque de respect total !

absentéisme candidats libres cap patissierChaque année des milliers de places d'examen sont réservés pour des candidats libres.

Les écoles achètent les matières premières, préparent les sujets, tentent de faire venir des professionnels comme jury, bref c'est une organisation importante et coûteuse.

Pourtant chaque année, des centaines de candidats libres ne se présentent pas et surtout ne se donnent même pas la peine de prévenir !

Ils plantent ainsi le jury mais aussi les autres candidats libres qui viennent et qui se retrouvent à travailler à 2 avec 4 jury sur le dos.

Inutile de dire qu'au fur et à mesure des années, c'est la réputation de tous les candidats libres qui en souffre.

Donc, si vous ne pouvez pas vous présenter le jour du CAP Pâtissier, prévenez votre centre.

Si vous ne le faîtes pas pour vous, faîtes-le pour les autres candidats libres !

Vous vous dîtes peut-être que puisque vous n'avez pas prévu d'être absent, il n'y a pas de raison pour qu'on vous déteste. Détrompez-vous, il y a beaucoup d'autres choses à vous reprocher 😉

 

Les candidats libres au CAP Pâtissier n'ont pas le niveau

niveau cap patisserie candidat librePour reprendre les propos d'un professeur jury : "le problème des candidats libres, c'est qu'ils se pointent à l'examen mais n'ont pas le niveau".

C'est un peu l'histoire du chien qui se mord la queue puisque le but de l'examen est justement de savoir si oui ou non vous avez le niveau.

Mais même si les mots sont mal choisis, cette phrase a tout de même du sens car malheureusement, tous les candidats libres ne se valent pas.

J'espère que vous n'en ferez pas partie mais il y a des candidats libres qui sont très très mal préparés. Sous prétexte qu'ils savent faire quelques pâtisseries, ils pensent pouvoir passer le CAP Pâtissier.

Ils ne maîtrisent pas les bases, ne savent pas s'organiser, ne connaissent pas les gestes professionnels, l'hygiène ou n'ont jamais vu un ordonnancement de leur vie.

Il est normal de ne pas avoir toutes les connaissances d'un professionnel quand on passe son CAP Pâtissier, mais en-dessous d'un certain niveau de compétences, ça frise le manque de respect.

Là encore, petit à petit ce sont tous les candidats libres qui en souffrent.

 

Mais pour qui se prennent-ils !

impossible cap patissier candidat libreDernière raison : malheureusement la plus triste et la plus injuste. Les candidats libres sont une "espèce" à part. Nous faisons partie des gens qui n'ont pas peur de sauter les barrières, de rêver et surtout de courir après nos rêves !

Malheureusement, certaines personnes qui aimeraient faire la même chose, ne trouvent pas le courage de le faire et trouvent plutôt des excuses pour ne pas passer à l'acte : pas le temps, pas les moyens, trop vieux, les enfants à s'occuper, le crédit à rembourser...

Pour ce type de personnes, voir un candidat libre qui a l'audace de tenter sa chance, ça peut être douloureux. Vous voir poursuivre vos rêves lui rappelle que lui ne court pas après les siens. Votre échec le conforterait dans ses choix et dans son idée que ça ne sert à rien d'espérer.

C'est bien triste mais ça existe.

Comme je n'aime pas les fins tristes, je vais finir par une bonne nouvelle...

 

 

Chaque jury est différent !

faut de tout pour faire un monde Même s'il est vrai que les candidats libres ne sont pas toujours très bien vus, je pense qu'une grande majorité des professeurs et des professionnels seront positifs à votre égard.

Pour vous donner un exemple, le professeur de Ferrandi et le professionnel qui m'ont jugé étaient tous les deux bienveillants à l'égard de tous les candidats. Leur but n'était clairement pas de nous piéger ou de nous mettre des bâtons dans les roues.

Caroline de son côté, a malheureusement eu la malchance de rencontrer un aigri qui n'aime pas les rêveuses mais le reste du jury a été très encourageant tout au long de l'épreuve.

Chaque jury est différent : certains se foutent royalement que vous soyez candidat libre, d'autres sont très contents de l'effet de mode autour de la pâtisserie, d'autres sont très heureux de la féminisation du métier #balancetonporc 😉 !

Bref, ne stressez pas trop sur le jury et ce qu'ils pensent de vous. Concentrez-vous sur votre formation pâtisserie et préparez-vous au mieux. De la même manière qu'il y a des candidats libres plus ou moins bons, il y aura toujours des jurys plus ou moins bons aussi.

Mais comme le disait le grand philosophe Arnold : Faut de tout pour faire un monde !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *