15 avantages du métier
de pâtissier !

Je ne suis sûrement pas très objectif mais je pense que le métier de Pâtissier est l'un des plus beaux métiers du monde!

Pour ceux qui en doutent encore, je tenais à partager avec vous quelques avantages de ce merveilleux métier. Pour ceux qui sont d'accord avec cette idée, je suis sûr que vous trouverez dans ma liste des avantages auxquels vous n'avez pas pensé 😉

Alors voici les avantages du métier de pâtissier. Les avantages que votre conseiller d'orientation ne connaît pas car il n'a pas la chance d'être pâtissier !!!

 

Il y a quelques temps de ça, je me suis fait violence pour vous décrire tous les inconvénients du métier de pâtissier (voir l'article : Êtes vous fait pour le métier de pâtissier ?). J'ai joué le jeu à fond pour que vous sachiez à quoi correspond le pire des scénarios. Passons maintenant au plus beau des scénarios.

Tous ces avantages sont bien réels et si vous êtes un futur pâtissier motivé et passionné (et c'est souvent le cas des candidats libres), vous pourrez à un moment ou à un autre de votre carrière en profiter.

 

Les avantages du métier de pâtissier

 

patissier-avantage-voyage

Le pâtissier voyage !

C'est pour moi l'un des plus beaux avantages de ce métier. Avoir un CAP pâtissier, c'est un peu comme obtenir un visa pour la terre entière ! La pâtisserie française est réputée dans de nombreux pays.

Beaucoup de pâtissier français s'installent dans des pays aux plages de sable fin, des pays pleins de chiens de traineaux et d'aurores boréales, des villes qui ne dorment jamais, ... Alors si vous voulez voyager, passez votre cap pâtissier !

 

 

patissier-seduisant

Un pâtissier c'est séduisant !

Pour ceux qui cherchent encore l'âme soeur, sachez qu'un pâtissier c'est séduisant et une pâtissière aussi. Quel bonheur de regarder votre moitié s'affairer en cuisine pour vous préparer votre pâtisserie préférée et personnalisée.

Quoi de plus agréable que d'être réveillé par l'odeur de croissant fait maison ? Par contre, attention de ne pas abuser de vos propres pâtisseries au risque de voir votre capital séduction disparaître peu à peu (mais rassurez-vous les rondeurs ont aussi leurs charmes ;-))

 

 

patissier-amis

Un pâtissier se fait plein d'amis !

En préparant notre cap pâtissier, j ai inondé mon entourage de pâtisseries. Famille, voisins, commerçants, collègues de bureau, tout le monde en a profité.

Je vous garantis qu'il n'y a rien de tel que d'offrir une pâtisserie pour régaler vos proches, briser la glace ou développer votre réseau social.

En devenant pâtissier, vous deviendrez populaire ! Et comme le langage des papilles est universel, ça marche aussi si vous vous installez dans un nouveau pays.

 

 

patissier-creatif

Un métier créatif

La pâtisserie n'a pas de limite en matière de créativité. Si vous êtes d'un naturel imaginatif, vous serez comblé car les possibilités sont infinies !

En jouant avec les ingrédients, les textures, les couleurs, les méthodes de fabrication... vous aurez la possibilité de créer des pâtisseries uniques et qui vous ressemblent.

Beaucoup de métiers sont absents de toute créativité et croyez-moi c'est vraiment dommage de s'en priver !

 

 

patissier-metier-concret

Un métier concret

Autre bonne raison de devenir pâtissier : c'est un métier concret. Je veux dire par là qu'à la fin de la journée, vous aurez quelque chose sous les yeux, quelque chose que vous aurez créée et fabriquée de toutes pièces.

C'est un sentiment que certains d'entre vous connaissent peut-être déjà mais je vous garantis que quand vous avez passé quelques années à ne gérer que des emails et des appels téléphoniques, ce sentiment de faire quelque chose de concret n'a pas de prix !

 

 

patissier-palais-fin

Le pâtissier a le palais fin

Pour réussir votre cap, vous devez connaître les ingrédients que vous utilisez et grâce à cela, vous saurez ce qui est bon et ce qui ne l'est pas.

Vous aurez la chance de découvrir et peut-être de travailler avec des produits d'exception et de grande qualité. Personnellement, c'est le chocolat qui m'a le plus marqué, je ne pensais pas être si "inculte" au niveau du chocolat.

Préparez-vous à entrer dans le monde de la gastronomie, vos papilles risquent de ne pas s'en remettre !

 

 

patissier-equipeLe pâtissier travaille en équipe

Le travail en équipe est très stimulant. Si vous avez la chance de travailler dans une bonne équipe, vous ne risquez pas de vous ennuyer.

Vous croiserez de nombreux profils différents et je n'aime pas les généralités mais les pâtissiers sont souvent des personnalités fortes qui aiment profiter de la vie et de tout ce qu'elle a à offrir.

Inutile de préciser que l'amitié en fait partie et qu'en devenant pâtissier, vous aurez la chance de vous faire des amis en or !

 

 

patissier-apprendUn pâtissier en apprend tous les jours

Je suis toujours amusé de voir des messages sur des forums ou des groupes facebook pour vous expliquer que : "ce n'est pas comme ça qu'on fait une pâte à choux !".

Il y a évidemment des bases à connaître et c'est pour cette raison que je suis heureux d'avoir mon cap mais vous verrez que la pâtisserie n'est pas une science si exacte que ça.

Chacun de vos futurs collègues, chacune des futurs maisons dans lesquelles vous travaillerez a sa façon de faire les choses. Il n'y a pas une façon de faire la pâte à choux mais des milliers ! Et c'est très bien comme ça car vous êtes sûr d'en apprendre un peu plus chaque jour.

 

 

dates d'examen du CAP Pâtissier 2016Des journées qui ne se ressemblent pas

Un pâtissier a des tâches journalières à faire, une production à "sortir". Et pourtant, ce n'est pas un métier monotone. Le travail du pâtissier est rythmé par les saisons : Noël, Jour de l'an, Saint-Valentin, Mardi gras, Pâques, Halloween...

Au fur et à mesure que l'année passe, vous travaillez sur de nouvelles pâtisseries avec des ingrédients différents. Grâce à cela les jours d'un pâtissier se suivent mais ne se ressemblent pas !

 

 

patissier-horaire-decaleUn pâtissier vit en décalé

On le site souvent comme un inconvénient mais c'est aussi un avantage. Un pâtissier travaille en horaires décalées, et n'a pas forcément ses samedis et dimanches mais plutôt des jours de la semaine.

Le premier avantage, c'est que vous évitez d'être dans les transports ou sur les routes au mauvais moment. Vos temps de transport sont plus rapides et plus confortables.

Ensuite, vous évitez la foule pendant vos jours de congés. Peu importe ce que vous aimez faire pendant votre temps de repos, vous serez tranquille !

 

 

pas-cravate-patissierPas de problème de costume !

Saviez-vous que la prise de "petites décisions" fatigue votre cerveau et vous empêche d'aborder les questions sérieuses.

C'est pour cette raison que des personnes comme Albert Einstein, Steeve Jobs, Marc Zuckerberg et Barack Obama portent ou portaient toujours le même style de vêtement, ils tiennent à rester concentrés sur l'essentiel.

En devenant pâtissier, vous pourrez faire la même chose. Plus besoin de vous demander ce que vous allez mettre pour travailler. Vous pourrez rester concentré sur l'essentiel : faire les meilleures pâtisseries du monde 😉

 

 

patissier-travailDu travail pour tout le monde !

C'est un des arguments qui revient très souvent : Il y a du travail pour les pâtissiers. Entre les pâtisseries, les restaurants, les grandes surfaces et la possibilité de se mettre à son compte (à condition d'avoir votre CAP 😉 ), un pâtissier ne manque pas de travail.

Si en plus, vous n'êtes pas contre voyager, vous pouvez multiplier toutes ces opportunités par le nombre de pays qui vous intéressent ! Bye bye Pole-emploi 😉

 

 

liste-inscription-cap-patissierUn entretien d'embauche relax !

Pour pouvoir accès au métier de pâtissier, attendez-vous à passer plusieurs tests de personnalité, un entretien d'embauche avec la directrice des ressources humaines, un autre avec le premier responsable puis un dernier entretien avec le chef du responsable, le tout étalé sur environ 3 mois.
Mais non je déconne !
Ça n'existe pas dans le monde de la pâtisserie. Vous ferez UN entretien d'embauche. Et encore, si on peut appeler ça un entretien d'embauche. Et si tout se passe bien, vous commencerez le lundi suivant. Si ça pouvait être aussi simple pour tous les métiers !

 

 

patissier-bougeUn métier qui bouge

Le métier de pâtissier est un métier qui bouge. On le cite souvent comme un inconvénient et pourtant ce n'est pas forcément le cas.

En réalité, être assis sur une chaise toute la journée est tout aussi néfaste que de travailler dans une pâtisserie. De nombreuses études prouvent que la station assise est à l'origine de nombreux problèmes de santé (et je ne vous parle même pas des problèmes liés à l'ordinateur).

Alors, si vous en avez marre d'être assis sur une chaise toute la journée et que vous avez envie de bouger : devenez pâtissier !

 

 

patissier-propre-patronI'm the boss !

C'est un autre gros avantage de la pâtisserie : la possibilité de devenir son propre patron, de créer son propre établissement, ses propres pâtisseries.

C'est le rêve de beaucoup de français et la bonne nouvelle, c'est que la pâtisserie permet de le faire assez rapidement.

Evidemment, il vous faut votre Cap pâtissier, un minimum d'expérience également et c'est parti (j'ai oublié un peu d'argent quand même).

Et si vous vous débrouillez bien et que vous avez du talent, il ne tient qu'à vous de créer une nouvelle success story et de rejoindre les grands noms de la pâtisserie !

 

 

Formation en Solo !

se former pour le cap patisserie candidat libre

Dernier avantage et non des moindres : vous pouvez vous former à la pâtisserie en solo, chez vous !

Pas besoin de payer une fortune pour prendre des cours, aller à l'école, faire des stages. Pas besoin de quitter votre boulot !

Vous pouvez accéder au métier progressivement, tout en douceur, en commençant par passer votre CAP Pâtissier en candidat libre.

Grâce à notre programme de Formation CAP Pâtissier pour adulte, vous pouvez vous former seul chez vous, tranquillement sur votre temps libre !

Une fois votre CAP Pâtissier en poche, à vous la belle vie !

 

Je pense avoir fait le tour des avantages du métier de pâtissier. Je vous conseille de garder tout ça en tête, ce sera une source de motivation pour vous. Lorsque vous aurez raté plusieurs entraînements de suite pour le Cap Pâtissier, vous aurez sûrement besoin d'un petit coup de boost et c'est aussi pour ça que je tenais à partager ces informations avec vous.

 

Je suis sûr que vous aurez de nouveaux arguments à mettre en avant pour la prochaine personne qui vous demandera pourquoi cette reconversion dans la pâtisserie 😉

Si vous souhaitez ajouter d'autres avantages du métier de pâtissier, des choses auxquelles je n'ai pas pensé, laissez-moi un commentaire et je mettrai à jour l'article.

Allez fini de rêver, on retourne à ses fourneaux !

24 réponses

  1. Mireille Bordelai
    | Répondre

    Bonjour Guillaume,
    Moi c’est Mimi, je vais bientôt avoir 49 ans et je sohaite faire une reconversion en pâtisseries pour plusieurs raisons.
    La 1ère de tous ce par ce que j’adore la pâtisserie.
    2ème. Je suis une personne créative je n’aime la monotonie et la pâtisserie me donne l’opportunité de développer ma créativité.
    3ème mais pas la dernière, je voudrais ouvrir ma propre patisserie et être autonome. Je suis consciente qu’il y a beaucoup de travail puis que pour le moment fais en amateur.
    Ma question est est ce que je pourrais être embaucher si je venais à cherché le travail ?, jusqu’au qu’elle âge ont embauche en pâtisseries ?

    Merci pour la réponse

    • Guillaume
      |

      Bonjour Mireille et merci pour votre commentaire.

      Je ne vais pas vous raconter d’histoires, c’est plus facile à 35 ans qu’à 49 ans. Mais pour répondre à votre question, oui vous pourrez être embauché, à 49 comme à 50 ans d’ailleurs.

      Evidemment, les grandes maisons qui reçoivent beaucoup de candidats seront difficiles d’accès pour vous. Mais de nombreux établissements comme les pâtisseries “traditionnelles”, la restauration collective, les laboratoires de grandes surfaces… recherchent des pâtissiers et l’âge n’est pas forcément une limite pour eux. Ce type d’établissements ne fait pas toujours rêver les pâtissiers, et pourtant ils sont parfaits pour faire ses premières armes.

      Enfin, comme je le disais encore hier sur notre page facebook, vous pouvez aussi vous mettre à votre compte rapidement. Vous n’avez pas besoin d’être une grande technicienne pour vous mettre à votre compte, il suffit simplement d’une bonne idée et d’un seul bon produit.

      Si la pâtisserie vous passionne, foncez Mireille, ne vous limitez pas à cause de votre âge ce serait une erreur ! Sachez également qu’avoir des projets est le meilleur moyen de rester jeune 😉

  2. Femmedepatissier
    | Répondre

    Joli mais la description est bonne pour un jeune débutant.
    Car une fois que 30- 40ans approchent : mal de dos, problème de dentition (ah le sucre), etre debout toute la journée dans des environnements froids ou chauds sans cesse…
    Et les horaires… parceque travailler 6 jours sur 7 (souvent), ou en horaires décalés… ca va quelques années.
    Vie de famille ? être peu avec ses enfants, s’excuser une dernière fois de ne pas pouvoir partager Noël etc. en famille.

    Quant aux patrons qui respectent le code du travail ?… Comment dire, c’est 80% de patrons qui ne respectent absolument pas le code du travail, notamment dans lds grandes maisons (quoi ? vous travaillez que 14h/jour, 16h à Noël, vous avez déjà un jour de repos par semaine ? Estimez vous heureux, surtout si on vous paie vraiment vos heures sup’!)

    Oui, donc patissier c’est bien quand on sort d’apprentissage, qu’on a la vingtaine ou qu’on se reconverti et qu’on souhaite travailler comme ca pendant 5-8 ans.

    • Guillaume
      |

      Bonjour Femmedepatissier et merci pour votre témoignage.
      Comme vous avez pu le lire, cet article parle des avantages du métier de pâtissier. Nous parlons des inconvénients dans l’article : “Etes-vous fait pour le métier de pâtissier ?” et nous reprenons tous les éléments dont vous parlez qui sont effectivement une réalité.

      En revanche, comme je l’explique dans l’article et même si je sais que c’est sûrement difficile à entendre pour vous : personne ne vous oblige à subir ça ! Les horaires à rallonge, travailler 6 jours sur 7, pas de vie de famille… ce sont des choses que je n’accepte pas et que beaucoup de pâtissiers n’acceptent plus depuis longtemps !

      Je suis entièrement d’accord avec vous sur les grandes maisons qui abusent de leur notoriété. Ils savent qu’il y aura toujours un pâtissier débutant intéressé pour étoffer son CV et accepter n’importe quelle condition. Je le sais puisque je l’ai fait 😉 mais je n’ai pas travaillé plus de 6 mois dans ces conditions et Caroline a fait la même chose chez un chocolatier MOF. Nous avons pris toutes les connaissances à prendre (6 mois est souvent largement suffisant) et nous sommes partis vers des boutiques plus humaines.

      Nous n’aurions jamais fait 5-8 ans et encore mois 30 ans. Si votre mari est expérimenté, qu’il a travaillé dans de grandes maisons, certaines pâtisseries lui “dérouleront le tapis rouge”. Ça n’est pas le but de ce site mais je serais curieux de savoir depuis combien de temps votre mari n’a pas refait son CV et cherché un autre poste ?

      Pour ce qui est des problèmes physiques, il est évident que le métier de pâtissier a des inconvénients. Restez debout peut être fatiguant mais je vous encourage à lire les nombreuses études liées aux problèmes de santé sur les métiers où l’on reste assis sur une chaise toute la journée. Vous verrez c’est hallucinant !

      Pour ce qui est des autres problèmes (port de charges lourdes, dentition…), les nouvelles générations sont de mieux en mieux informées et ont toutes les solutions en main pour se protéger. Pour avoir travaillé avec de nombreux apprentis, je peux vous dire que le vrai problème c’est qu’à 18 ans, on pense être incassable et c’est à nous de leur rappeler sans cesse les bons comportements.

      Merci encore pour votre message et désolé pour la longueur de ma réponse mais c’était l’occasion de tordre le cou à quelques vieilles idées reçues sur le métier de pâtissier. Je pense que vos problèmes ne sont pas liés au métier en lui-même et que vous devriez avoir une bonne discussion avec votre mari pour qu’il mette de l’ordre dans ses priorités.

      Bon courage 😉

  3. Paupau
    | Répondre

    Bonjour !

    J’arrive peut-être un peu tard mais voilà j’aimerais beaucoup me réorienter dans la pâtisserie dès l’année prochaine ( car je suis actuellement à la fac j’ai 18 ans et ça ne me correspond pas du tout). Cela fait un an environ que j’y réfléchis, et j’en ai très envie mais je sens que quelques choses m’arrête :
    -déjà l’apprentissage est-il très difficile ?
    -ensuite c’est un métier où il y a beaucoup de pression mais je ne sais pas si je pourrais la gérer
    -mon but serait d’ouvrir ma pâtisserie ou salon de thé mais si je n’atteint pas mon objectif j’ai peur de ne pas aimer ce que je fais
    -le fait des horaires, jours fériés etc ne me dérange pas mais si plus tard j’ai une vie de famille comment cela est-ce gérable ?

    Merci beaucoup d’avance pour votre réponse, je suis un peu perdue donc j’espère avoir été claire !

    • Guillaume
      |

      Bonjour Paupau et merci pour votre passage sur ce site.
      Une reconversion n’est jamais facile et il est normal d’avoir des doutes, peurs, inquiétudes…
      Avant tout, j’aimerais vous dire qu’il n’y a rien de définitif dans une reconversion.
      En lisant vos questions, j’ai le sentiment qu’il n’y aurait pas de retour en arrière une fois lancé dans un métier mais sachez que c’est totalement faux.
      Avant de devenir pâtissier, j’ai fait une première reconversion en tant que menuisier. J’ai adoré ce métier que j’ai exercé 3 ans.
      Ensuite j’ai commencé à m’ennuyer et j’ai décidé de passer mon CAP Pâtissier et de changer de carrière.
      Vous n’avez que 18 ans et il suffit de quelques mois pour obtenir son CAP Pâtissier, alors lancez-vous, vous verrez bien 😉
      Pour répondre plus précisément à vos questions :
      – l’apprentissage est aussi dur que le métier de pâtissier. Donc si le port de charges lourdes et la chaleur ne vous font pas peur, aucun problème.
      – personnellement, je n’ai pas de pression au travail donc je vous rassure il y a des établissements où l’on travaille dans un bon état d’esprit, sans stress, sans pression et où l’on fait du très bon travail. Si vous tombez sur un établissement qui vous met la pression, changez d’établissement.
      – ouvrir votre établissement est un très bel objectif et j’espère que vous y arriverez. Mais là encore, si vous n’y arrivez pas, il n’y a rien de grave. Peut-être qu’après quelques mois d’expérience, vous préférerez rester employée et travailler aux 4 coins du monde. Les objectifs sont faits pour évoluer, le tout c’est d’en avoir au moins un.
      – si un jour vous souhaitez fonder une famille, rien ne vous en empêchera et certainement pas le métier de pâtissier. Je connais beaucoup de pâtissiers qui font les 35h (7h – 14h30) et qui ont largement le temps de s’occuper de leurs enfants.

      Voila Paupau, j’espère que vous aurez compris que ça ne tient qu’à vous d’exercer le métier de pâtissier comme vous le voulez. Je sais que ça peut paraître trop beau pour être vrai mais c’est bien la réalité. Il y a tellement de possibilités différentes d’exercer le métier de pâtissier, qu’en cherchant un peu vous trouverez toujours ce dont vous avez besoin.
      A bientôt Paupau…

  4. Florence SAZY
    | Répondre

    J’étais déjà ultra motivée pour passer mon CAP en candidat libre, mais après lecture de tous ces avantages, je me sens pousser des ailes … mon but est de pouvoir donner des cours de pâtisserie dans un petit labo que je compte aménager chez moi et bien sûr de commercialiser quelques unes de mes réalisations .. je suis en reconversion totale et je sens au fond de moi que ma vie professionnelle va vraiment changer lorsque j’aurai obtenu mon diplôme …
    Je pâtisse depuis presque 2 ans et c’est devenu une réelle passion !
    Merci Guillaume pour tout ce que vous nous apportez …

    • Guillaume
      |

      Bonjour Florence,
      Très heureux de pouvoir aider, c’est un vrai plaisir de pouvoir apporter ma petite pierre à la réalisation de vos rêves !
      Je sens que vous êtes très motivée et que vous avez un très beau projet, alors je vous souhaite une totale réussite.
      N’hésitez pas si vous avez des questions sur le CAP Pâtissier, j’y répondrai avec plaisir.
      A très bientôt Florence…

  5. paul
    | Répondre

    Je confirme ma femme a craqué car j’étais pâtissier et mes enfants me disent que c’est trop bien d’avoir son papa pâtissier.
    Alors oui,le pâtissier a une belle image.

    • Guillaume
      |

      Merci Paul ! La pâtisserie est la meilleure technique de séduction 😉

  6. zaza
    | Répondre

    je vient de commencéer de faire de la patisserie et je vous a sur que c’est quellle que chose d’incroiyable

    • Guillaume
      |

      Merci Zaza pour votre message ! Je confirme également que c’est formidable et que l’on continue d’apprendre un peu plus tous les jours !
      Amusez-vous bien Zaza 😉

  7. Lyn
    | Répondre

    merci ca motive encore plus!

  8. Clerc julie
    | Répondre

    Bonjour,j’ai adoré votre publication!!moi je viens de lâcher mon ancien metier(aide médico psychologique avec personnes en situation de handicap) pour m’inscire au cap pâtissier et ouvrir mon salon de thé avec mes pâtisseries maison!!je prépare mon entretien individuel pour être prise en formation adulte( en espérant être financée par pôle emploi).Merci pour vos précieux conseils.passez une excellente journée.

    • Caroline
      |

      Merci Julie. On croise les doigts pour votre entretien !
      Les places étant rares en centres de formation, sachez que vous pouvez également passer le CAP Pâtissier en candidat libre.
      On vous souhaite en tout cas plein de réussite dans vos projets de pâtisserie.

  9. Sadoun
    | Répondre

    Merci pour cet article qui redonne confiance, je suis en reconversion professionnelle en ce moment, pour devenir pâtissière (un rêve), et j’aimerais vraiment réussir !
    Merci encore

    • Guillaume
      |

      Merci à vous Sadoun, on vous envoie plein d’ondes positives. Ne lâchez rien, c’est un très beau rêve qui peut très vite devenir réalité 😉

  10. linda
    | Répondre

    Je vous félicite pour ces informations, je veux faire des études en pâtisserie mais je ne sais pas quoi faire ?

    • Guillaume
      |

      Merci pour votre commentaire Linda. Pourquoi ne pas commencer par le cap pâtissier ce serait un bon début. En plus vous pouvez le préparer tranquillement de chez vous et le passer en candidat libre. A partir de là vous pourrez continuer plus loin avec la mention complémentaire, tenter la boulangerie ou la chocolaterie ou tout simplement démarrer votre carrière en pâtisserie.
      Bonne continuation Linda !

  11. mya78
    | Répondre

    J’aime beaucoup cet article !! Je passe mon CAP cette année en juin 2017 et je compte ouvrir ma pâtisserie au Maroc et j’ai bien aimé les points suivants: voyage, être son propre patron, un métier concret et créatif où l’on en apprends tous les jours c’est tout a fait vrai, et surtout qu’on se fait pleins d’amis, car je régale la famille mais pour mon entrainement on ne peux pas en manger tous les jours du coup on partage !!
    Mais le meilleure d’entre tous c’était bye bye Pôle emploi !!

  12. aurélie
    | Répondre

    Bonjour,
    j’ai pris la décision ce matin, je me jette à l’eau et m inscris pour le cap 2017, et comme une bonne nouvelle n arrive jamais seule , je tombe sur votre site par hasard. Après la lecture de cet article (et de tous les autres!) je pense que je fais le bon choix. Je voulais donc vous dire merci d’avoir contribué à ce nouveau départ.
    En tout cas bravo pour votre site, pour vos articles bien écrits, on y apprend plein de choses et tout ça dans la bonne humeur…. adieu les sites rébarbatifs!

    • Guillaume
      |

      Bonjour Aurélie,
      Vous ne pouvez pas le voir mais votre message m’a fait rougir 😉
      Il y a des petits commentaires comme le vôtre qui me mettent de bonne humeur pour la semaine !
      Donc un grand merci à vous, vraiment.
      Si vous avez des questions n’hésitez pas 😉

  13. Maritza
    | Répondre

    Pour moi, devenir pâtissière est aussi pour partager un peu de moi! Est transmettre des saveurs de chez moi à mon fils, qui ne connaît pas encore l’Amérique Latine… Et sera pouvoir donner un beau “visage” à la santé !

    Je ne sais pas si je réussirais… Être candidat libre est compliqué… Mais il faudra bien essayer…

    Merci pour vos articles !

    • Guillaume
      |

      Voila un message qui vient du coeur Maritza !
      Passer le CAP Pâtisserie en candidat libre n’est pas forcément facile, mais avec les bonnes informations et si vous aimez la pâtisserie, c’est largement faisable.
      N’hésitez pas si vous avez des questions Maritza, c’est toujours un plaisir 😉

Laisser un commentaire