6 idées reçues sur le CAP Pâtisserie

Il y a beaucoup d’idées reçues concernant le CAP Pâtisserie. Certaines n’ont pas grande importance, d’autres en revanche, peuvent être un frein à votre motivation.

Il serait dommage de ne pas vous inscrire ou de ne pas passer votre CAP Pâtissier à cause de simples idées reçues.

Alors, pour ne pas passer à côté de cette merveilleuse aventure, voici la liste des 6 idées reçues que vous ne devez pas croire.

 

Il faut faire un stage en pâtisserie

Faux ! On croit souvent à tort qu’on ne peut pas passer son CAP Pâtisserie si on ne trouve pas de stage en entreprise. Mais le stage en entreprise est-il vraiment obligatoire ?

Pour le découvrir, il faut regarder dans le programme et les conditions d’examen du CAP Pâtissier, c’est-à-dire dans les arrêtés du 20 mars 2007 et du 23 avril 2008.

Pour la petite histoire, il n’existait qu’un seul et unique diplôme avant 2009 : le CAP Pâtissier-Glacier-Chocolatier-Confiseur, qui s’est scindé en trois par la suite pour donner : le CAP Pâtissier, le CAP Chocolatier-Confiseur et le CAP Glacier fabricant. C’est pourquoi les premiers sujets d’examen du CAP Pâtissier, sur lesquels vous pouvez vous entraîner, datent de 2009 seulement.

Revenons à nos arrêtés : il n’y a pas de stage obligatoire pour les candidats libres.

Alors, d’où vient cette croyance ?

stage-cap-patisserieLe stage en entreprise est obligatoire pour ceux qui sont formés dans un lycée, un centre de formation ou une école comme Ferrandi, l’ENBP, l’ENSP, l’EBP, peu importe que la personne soit mineure ou majeure.

Comme la majorité des candidats au CAP Pâtissier vient de la voie scolaire et de l’apprentissage, on finit par croire que le stage est obligatoire pour tout le monde.

Mais ce serait sans compter sur nous les trublions de la pâtisserie ! Pour nous les candidats libres : pas de stage obligatoire.

En revanche, si vous avez la possibilité de faire un vrai stage de formation, je vous y encourage fortement.

D’ailleurs, sachez qu'avec la formation Patissier-libre.com vous avez la possibilité de faire un stage de pâtisserie.

 

 

Il faut 2 ans d’apprentissage pour le CAP

main-d-oeuvre-cap-patisserieTordons tout de suite le cou à cette idée reçue... Vous en entendrez beaucoup des : « il faut dix ans de métier pour y arriver... » ou « c’est impossible de se préparer seul... » On vous en fera avaler des couleuvres ... mais résistez !

Le diplôme du CAP Pâtissier a été conçu pour de jeunes apprentis âgés de 15 ans. L’apprentissage sur 2 ans permet au jeune apprenti d’être cadré et de se former sur une longue durée mais il permet aussi au patron de bénéficier d’une main d’oeuvre économique le temps de l’apprentissage.

Or, sachez qu’en général, vous atteindrez le niveau requis du CAP Pâtissier en quelques mois assez facilement.

Cela dépend de la fréquence de vos entraînements et de votre implication mais ce n’est pas chose exceptionnelle de décrocher son CAP Pâtissier après seulement quelques mois d’entraînements.

C’est donc possible de le préparer seul, sans cours de pâtisserie, chez soi et en quelques mois, surtout si vous utilisez notre formation CAP pâtissier pour adulte en candidat libre 😉

 

Il faut quitter son job pour préparer le CAP pâtisserie

four-cap-patisserie

 

Faux ! Vous n’avez pas besoin de quitter votre travail pour préparer votre CAP Pâtisserie en candidat libre. C’est là tout l’avantage : quelques heures ou une demi-journée par semaine, 2 dimanches par mois suffisent pour vous entraîner correctement.

Encore une fois, cela dépend de vos bases en pâtisserie mais inutile de rester cloîtré dans sa cuisine 7 jours sur 7, vous vous épuiserez pour rien et arriverez probablement au résultat inverse : ne plus avoir de plaisir à pâtisser !

 

Ça coûte cher !

achat-materiel-patisserieÇa dépend des personnes. Certes, se préparer au CAP Pâtissier a forcément un coût mais pas aussi élevé qu’on pourrait le croire.

Comme la notion de cher ou pas cher est relative, je vais plutôt vous donner les chiffres et à vous de décider si se préparer au CAP Pâtisserie est accessible par rapport à vos moyens et à votre budget.

Je considère qu’il faut prévoir en moyenne 1 000 € sur 1 an pour un équipement complet et vous préparer au CAP Pâtisserie en candidat libre.

Il faut compter en moyenne 300€ pour le matériel complet de pâtisserie, 100€ pour la tenue professionnelle, 150€ pour les livres et le reste pour les matières premières : farine, oeufs, beurre, chocolat ...

D’ailleurs, pour connaître la liste du matériel de pâtisserie à acheter et quelques astuces pour étaler vos dépenses, n'hésitez pas à consulter cet article : le matériel indispensable pour les candidats libres.

Bien entendu, ces prix ne sont qu’un ordre d’idée et tout dépend de votre cadence d’entraînements et de votre profil.

Pour les candidats qui prennent des cours de pâtisserie avec des coachs, participent à des CAP blancs payants ou investissent dans beaucoup de matériels, la facture peut monter très vite jusqu’à 3 000€ à 5 000€.

D’autres, au contraire, empruntent une tenue pour le jour J plutôt que d’en acheter une, achètent le strict minimum du matériel et revendent leurs pâtisseries pour acheter du beurre, des oeufs et du sucre. Pour ceux-là, la facture varie à la baisse.

Sachez qu’à titre de comparaison, la formation au CAP Pâtisserie dans une école coûte en moyenne 8 000 € pour un adulte sans aide au financement. À cela s’ajoutent le prix de la mallette, du matériel, de la tenue professionnelle et des livres.

Le CAP Pâtisserie en candidat libre est donc pour beaucoup une solution plus économique qu’une formation en école.

 

Il faut être en France pour préparer son CAP Pâtisserie

se-preparer-au-cap-patissierFaux. Certes vous devrez être en France le jour J pour passer votre examen mais si vous habitez en Suisse, Espagne ou Angleterre, rien ne vous empêche de le préparer à l’étranger.

Certes, vous devrez parfois vous adapter au niveau des ingrédients mais là encore, rien d'insurmontable. Vous trouverez généralement les produits équivalents dans la plupart des pays pour faire une pâte feuilletée ou une tarte. Par exemple, utilisez un beurre (au moins 82% de matière grasse) de bonne qualité si vous ne trouvez pas de beurre de tourage.

Attention aussi à avoir une adresse en France (famille, amis) pour faire votre inscription au CAP Pâtisserie. C’est à cette adresse que vous recevrez la confirmation d’inscription et la convocation à l’examen. Votre académie de rattachement et votre centre d’examen dépendront aussi de cette adresse.

 

Le CAP Pâtisserie, c’est facile

examen-cap-patissierFaux. Ce n’est pas parce qu’on sait faire de magnifiques gâteaux qu’on a le niveau CAP Pâtissier.

Le CAP Pâtissier est avant tout un examen professionnel. Vous serez évalué par des professeurs et pâtissiers en exercice, sur un programme, des gestes techniques, une rapidité d’exécution et votre organisation. En clair, ils jugeront votre aptitude réelle à intégrer le monde professionnel.

Loin de moi l'idée de vous décourager, au contraire, j'espère sincèrement que vous vous lancerez dans cette belle aventure !

Le CAP Pâtisserie est faisable en candidat libre à condition d'investir un peu d'énergie, d'argent et d'être bien conseillé. Pour l'énergie et l'argent je ne peux rien faire pour vous, en revanche pour les conseils vous êtes sur le bon site 😉

 

 

Tordez le cou aux idées reçues sur le CAP Pâtisserie,
partagez notre article !

20 Commentaires

  1. Anne
    | Répondre

    Bonjour !

    Je suis en train de m’entraîner pour passer le CAP en 2020. Merci pour votre formation absolument géniale ! J’entends dire qu’un stage de 4 mois serait obligatoire à partir de l’année prochaine pour les Candidats Libres. Avez-vous un peu plus d’infos officielles sur le sujet ?

    Merci !

    Anne

    • Guillaume
      |

      Bonjour Anne,

      Merci pour votre petit mot.
      Vous trouverez toutes les infos dans notre dernier article “Dernière année pour passer le CAP Pâtissier en candidat libre” dans la rubrique “Inscription et Paperasse” du site.
      Bonne lecture et bientôt Anne

  2. Annabelle
    | Répondre

    Bonjour, je voudrai bien passer un cap pâtissier en candidate libre , j’ai 13 ans et demi,vous dites plus haut qu’il faut avoir 18 ans pour se présenter mais dans les écoles il faut avoir 15 ans minimum ans pour démarrer les deux ans l’apprentissage et ils peuvent le passer à 17 ans . Il faut avoir un an de plus pour le passer en candidat libre? Merci beaucoup.

    • Caroline
      |

      Bonjour Annabelle,
      Oui, le statut du candidat libre est différent du statut scolaire.
      Le statut candidat libre concerne tous ceux qui se présentent à l’examen du CAP Pâtissier sans être rattachés à une école ou à un établissement scolaire mais il y a une condition d’âge qui est celle d’avoir au minimum 18 ans l’année du passage.
      N’hésitez pas si vous avez d’autres questions sur le CAP Pâtissier Annabelle.

  3. Thomas
    | Répondre

    Bonjour,

    Passer le cap en candidat libre n’est-il pas déssaventageux face au employeur ? Ils peuvent choisir plutôt un jeune qui sort d’école ou bien nous embaucher en baissant au maximum le salaire

    • Guillaume
      |

      Bonjour Thomas et merci pour cette très bonne question.
      Pour avoir travaillé avec de nombreux jeunes sortant de l’école, je peux vous dire qu’un candidat libre n’a pas à complexer de son niveau et je ferai très bientôt un article plus détaillé sur le sujet. Pour le salaire, malheureusement peu importe que vous sortiez d’école ou que vous soyez candidat libre, sauf exception, vous commencerez au smic. C’est le prix à payer quand on démarre une nouvelle profession. Mais rassurez-vous ça ne dure pas, plus vous aurez d’expériences et plus vous pourrez être exigeant niveau salaire 😉

  4. Liliane
    | Répondre

    Bonjour
    Je suis collégienne et je voulais faire plus tard la médecine mais le problème c est que j’ai envie de faire le cap pâtissier parce que J adore les pâtisserie et que j’ai une passion donc je me demande comment puis je faire sa je me suis dit que je pouvait passer mon cap au lycées mais je ne sais pas les horaires donc j ‘hésite un peu pouvez vous me donner quelque conseil s’il vous plaît

    • Caroline
      |

      Bonjour Liliane,

      Le plus simple, c’est de passer le CAP Pâtissier en Candidat Libre.
      Avec une bonne formation qui vous apprend les bases, c’est largement faisable même avec un emploi du temps chargé.
      N’hésitez si vous d’autres questions Liliane.

  5. Beatrice
    | Répondre

    Bonjour
    Je decouvre votre site aujourd hui et je suis ravie de vos conseils.
    J ai 47 ans et je travaille a temps plein dans un metier qui n a rien a voir avec la patisserie
    Mais je suis super motivée et j aimerai tellement apprendre pour pzut etre changer de vie.. la seule chose c est que je ne connais absolument pas les ecoles pour etre candidate libre, quel niveau faut-il et surtout quelles aides sont possible.
    Merci beaucoup de votre reponse
    Beatrice

    • Caroline
      |

      Bonjour Beatrice,

      Merci pour votre message et très heureuse que notre site vous aide dans votre reconversion 🙂
      Vous avez raison de vous lancer !
      Il n’y a pas d’école pour être candidat libre. Lorsque vous vous présentez en tant que candidat libre au CAP Pâtissier, cela signifie que vous n’êtes rattachée à aucun établissement et que vous vous préparez seule. C’est ce que beaucoup de candidats font par manque de places dans les écoles, manque de financement ou pour des convenances personnelles. Se préparer en candidat libre permet donc de passer le CAP Pâtissier tout en gardant votre travail, en vous entraînant à votre rythme et cela, à moindre coût.
      C’est tout à fait réalisable même si vous n’avez jamais fait de pâtisserie avant (aucun pré-requis nécessaire), et à condition d’avoir les bonnes informations (tous les gestes techniques, les procédés de fabrication, etc. sont détaillés en photos dans notre formation de Pâtisserie en candidat libre). L’essentiel est que vous soyez motivée avant tout 😉
      N’hésitez pas si vous avez d’autres questions.

  6. étoile de muguet
    | Répondre

    Bonjour Caroline, je suis collégienne et l’année prochaine je vais en lycée général car je souhaite faire un métier dans la médecine mais j’adore la cuisine depuis que je suis petite. La cuisine est devenu une vraie passion pour moi surtout la pâtisserie.
    C’est pourquoi je me suis dit que je pourrais passer quand même le cap pâtisserie pour avoir un objectif précis. Même si j’en fais pas mon métier, vu que j’adore ça je me dis que cela pourra toujours me servir.
    Je voulais donc savoir si pendant que je finis ma scolarité au lycée et que je m’entraine pour ce cap, au final serais je serais apte à le passer ?
    Et si le matériel est si cher que ça et aussi d’après ce que j’ai compris la plus part du temps il faut s’inscrire en octobre mais es-ce que si j’ai 17 ans mais que j’aurais 18 ans quand je passerais les examens en juin, je serais acceptée ?
    Enfin croyais vous que mon ambition est réalisable, de passer ce cap en candidat libre tout en continuant mes études général ?
    Je vous remercie d’avance 😉

    • Guillaume
      |

      Bonjour Etoile de Muguet,
      Tout d’abord merci pour votre question et félicitation d’avoir autant de passion, j’adore les gens qui sont passionnés !
      C’est effectivement une très bonne idée de passer le CAP Pâtisserie, même si vous n’en faites pas un métier. C’est un très bon challenge, une belle aventure et surtout le meilleur moyen d’apprendre la pâtisserie correctement puisque vous commencerez par les bases.
      Votre ambition est tout à fait réalisable, beaucoup de gens se préparent au CAP Pâtisserie en travaillant à temps plein donc il n’y a pas de raison que ce soit différent pour vous.
      Pour l’âge, il faut avoir 18 ans au 31 décembre de l’année de passage du CAP Pâtissier pour s’inscrire en candidat libre. Dans votre cas, si vous aurez 18 ans le 31 décembre 2018, vous pouvez vous inscrire en octobre 2017 pour le passer en juin 2018.
      Pour le matériel c’est vrai que c’est un budget. Mais en général, nous avons tous plus ou moins une partie du matériel chez nous. Le plus gros investissement reste le robot pâtissier si vous ne l’avez pas encore. Pour le reste, sachez qu’en organisant vos entraînements, vous pouvez étaler vos dépenses. Je vous laisse jeter un oeil à cet article et si vous avez d’autres questions n’hésitez pas : Le matériel pour le CAP Pâtissier.
      A très bientôt !

  7. Tatiana
    | Répondre

    Bonjour. Je voudrais passer le cap en tant que candidat libre. Je fait partit des DOM TOM de la France sur l’ile de la Réunion pour être précis. J’ai quitter le cursus scolaire il y a plus de 10 ans cependant les conseillers de Pôle Emploi et d’Axe Ressources Conseil me dise qu’il est obligatoire de faire un stage en pâtisserie même si je passe en tant que candidat libre et selon la l’annexe II de l’arrêtè du 20 mars 2007 ne suis-je pas censé être un Candidats relevant de la voie de la formation continue? Et donc faire ce stage de 16 semaine? J’était persuader en lisant votre site et en regardant quelques témoignages de moins d’1 a 2 ans qu’il n’y avait pas d’obligation de stage mais maintenant j’ai un gros doute grâce a pole emploi. Si vous pourriez m’éclairer.
    Je vous remercie d’avance.

    • Caroline
      |

      Bonjour,

      Aucune obligation de stage quand on est candidat libre. Nous sommes passés par là et sommes donc en mesure de vous confirmer cette information à 200% !

      Attention, un candidat libre est différent d’un candidat en formation continue et vous ne pouvez pas être les deux à la fois.
      Celui en formation continue est rattaché à un établissement, obligé de suivre des cours, faire un stage et c’est son établissement qui l’inscrit au CAP Pâtisserie.
      Un candidat libre se forme seul (ou grâce à notre formation CAP Pâtissier), n’a aucun cours ou stage obligatoire et s’inscrit seul au CAP Pâtisserie.

      L’arrêté dont vous parlez concerne les candidats en formation continue : ceux qui sont dans des établissements publics ou privés, en apprentissage ou en centres de formation comme le Greta ou l’Afpa, etc.

      Nous avions nous aussi rencontré des organisations qui nous donnaient des informations erronées (le statut de candidat libre est mal connu) et c’est pour cette raison que nous avons créé ce site. Toute personne qui vous dit qu’un candidat libre doit faire un stage pour passer le CAP Pâtissier se trompe.

      J’espère que c’est maintenant plus clair pour vous 😉

  8. C. Bardy
    | Répondre

    Merci pour cet article très informatif!
    Vous dites qu’il est possible de préparer son CAP de pâtissier depuis la Suisse, l’Espagne ou l’Angleterre. Qu’en est-il d’autres pays européens? Je suis en Allemagne depuis un an et j’aimerais savoir si la préparation du CAP m’est possible à partir d’ici.
    En vous remerciant!

    • Caroline
      |

      Oui, vous pouvez vous préparer partout dans le monde, peu importe le pays dans lequel vous vous trouvez. En revanche, prévoyez de passer quelques jours en France en mai-juin pour passer les écrits et l’examen pratique. Vous aurez aussi besoin d’une adresse en France (famille, amis) pour pouvoir vous inscrire et recevoir la convocation.
      Bonne chance pour la suite !

  9. Célia
    | Répondre

    Bonjour,
    Merci beaucoup pour ces précieuses informations j’hésitais à me lancer en candidat libre et après avoir lu plusieurs de vos articles mes doutes se sont dissipés et je m’inscris ! un grand merci

    • Caroline
      |

      Bonjour Célia,
      Merci de nous avoir laissé un commentaire 🙂
      Vous avez raison de vous lancer. On vous souhaite une belle aventure et une totale réussite !
      À bientôt…

  10. SOCO
    | Répondre

    Je découvre votre site aujourd’hui et vraiment, BRAVO, je le dévore depuis 30min.
    J’ai décidé de passer la pas et de m’inscrire pour la session 2017et je trouve vraiment toutes les infos et les réponses à mes 1eres questions.
    Encore merci pour toutes ces infos.

    • Guillaume
      |

      Merci Soco,
      Très heureux de pouvoir aider et merci de nous avoir laissé un petit mot d’encouragement 😉
      Bonne chance pour le CAP Pâtissier !

Laisser un commentaire